Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Actualités Eté 2018

Fête de la mi-automne

Un collectionneur de timbres montre le timbre nouvellement émis sur le thème de la fête de la mi-automne, dans la ville de Zaozhuang, province du Shandong, le 15 septembre 2018. (Photo / Asianewsphoto)

La poste chinoise a émis un ensemble de timbres pour célébrer le festival de la mi-automne, le 15 septembre. Le décor, conçu par Cui Jingzhe, comprend un timbre d’une valeur nominale de 1,2 yuan (environ 0,2 dollar).

Comme l’émission de 2016, celle-ci poursuit la technique du style gongbi (coups de pinceau méticuleux). La partie supérieure du timbre montre la légende du martèlement de Jade Rabbit, qui symbolise les souhaits de corps sain, de bonheur et de longévité. La partie inférieure du timbre dépeint la coutume populaire de «marcher sous la lune», qui symbolise un mariage heureux et la fertilité.

La fête de la lune

La Fête de la Lune : la légende

La légende veut que Hou Yi, héros herculéen, sauva le peuple de la misère en rendant les terres fertiles. Pour le remercier Wang, l’impératrice céleste, lui proposa un remède afin de le rendre immortel. Celui-ci s’attira les foudres de l’impératrice en le refusant, car il ne voulait pas se retrouver sans son épouse, la belle Chang’E.

Furieuse, l’impératrice obligea Chang’E à prendre le remède et celle-ci s’envola dans le ciel. Hou Yi tomba dans un profond désespoir jusqu’au jour où il crut apercevoir dans la lune le visage de sa femme disparue. Il installa dans le jardin, derrière la maison, une table à encens sur laquelle il disposa, pour exprimer la nostalgie de sa femme, des sucreries et des fruits que Chang’E aimait.

Dans le cadre de la célébration de la « Fête de la Lune », la Mairie du 13e arrt de Paris accueillera, du 17 au 29 septembre, une nouvelle édition du festival de musiques asiatiques. Pendant deux semaines, nous vous proposerons des manifestations très variées, qui vous feront apprécier les différentes cultures de l’Asie comme par exemple : un spectacle alliant théâtre et musique, un savant mélange entre la danse et la culture du thé, des spectacles sur les traditions populaires chinoises et les danses asiatiques, un après-midi entièrement consacré à la découverte des charmes et des richesses des caractères chinois au travers de nombreux ateliers culturels et ludiques. Des expositions, des conférences et la projection d’un documentaire seront également au programme.

Tout le détail en suivant ce lien Mairie du 13ème

Emission postale de l’ONU sur Macao

Un prochain bloc-feuillet de l’Administration postale des Nations Unies présente l’ancien poème chinois Ballad of Mulan et honore également une exposition de timbres à Macao.

La feuille sera émise le 21 septembre, jour de l’ouverture de Macao 2018, lors de la 35ème exposition internationale de timbres asiatique. L’événement se déroulera jusqu’au 24 septembre au centre de convention et d’exposition vénitien de Macao.

La feuille contient trois timbres libellés dans trois monnaies différentes: 1,15 $ à utiliser à partir du bureau de poste situé au siège des États-Unis à New York; 2 francs destinés au Palais des Nations à Genève, en Suisse; et 1,80 pour le Centre international de Vienne à Vienne, en Autriche.

Les dessins des timbres ressemblent à des masques d’opéra cantonais.

Hua Mulan, l’héroïne du conte folklorique d’une fille qui rejoint l’armée à la place de son père âgé, est représentée sur le timbre à 1,80 et dans la lisière du bloc-feuillet. Selon l’APNU, ces images ont été «inspirées par les scènes de Hua Mulan interprétées par les célèbres actrices cantonais d’opéra de la dernière génération, Madame Lang Yunyu et Guo Fengnv».

Le dessin découpé au laser sur le timbre à 1,15 $ montre Bao Zheng, également connu sous le nom de Justice Bao. Bien qu’une grande partie de sa vie ait été fictive au fil des ans, le juge Bao était un fonctionnaire du gouvernement qui a vécu de 999 à 1062.

Ceinture économique du fleuve Yangtsé

Un collectionneur de timbres présente le jeu de timbres spécial «Ceinture économique du fleuve Yangtsé» à Huainan, province de l’Anhui (Chine de l’Est), 26 août 2018. [Photo / Xinhua]

Quel avenir pour le collectionneur de la PRC ?

En dépit des températures élevées du mois d’août, le marché  aux timbres, pièces et cartes Shanghai Lugong était plutôt «froid» avec seulement quelques clients, a rapporté Laodong Daily.

Situé au 600 Jumen Road dans le district de Huangpu, le marché couvre plus de 4 000 mètres carrés. À l’origine, ce n’était qu’un marché occasionnel et local de timbres, mais les autorités l’ont transformé en un site officiel d’échange de timbres il ya 22 ans. Depuis lors, Lugong a joué un rôle central dans le développement de l’industrie du timbre de Shanghai et de la Chine.

Avec la diminution des collectionneurs ces dernières années, le marché n’est plus aussi animé qu’avant. Mais certains marchands préparent des commandes à expédier aux clients en ligne.

Zhang Wenqing, un propriétaire de stalle, a déclaré à Laodong Daily que le marché des échanges de timbres s’est considérablement réduit ces dernières années, et les bénéfices ont chuté de manière significative.

L’homme de soixante ans est né et a grandi dans la province du Henan, dans le centre de la Chine. Avec un sens aigu des affaires, il est venu à Shanghai spécialement pour le commerce des timbres et il y travaille depuis plus de deux décennies. Zhang précise que le marché des timbres est similaire au marché boursier.

« Les prix des timbres refletent le volume des émissions », selon Zhang. D’après lui, en 1990 et 1993, une quantité excessive de timbres a été émise et les prix sont donc relativement bas.

« Dans le meilleur des cas, presque tous les citoyens de Shanghai se sont mis à la philatélie, mais aujourd’hui, seuls 2 à 3 millions d’habitants environ ont conservé ce loisir », ajoute Zhang.

Zhang est confus quant à la raison pour laquelle le marché du timbre, en plein essor à Shanghai, est en déclin. Il rappelle qu’il y a deux décennies, lorsque la construction du marché des timbres de Lugong était sur le point d’être achevée, des dizaines de milliers de clients s’y sont rassemblés et ont dû faire la queue pour entrer. « Un timbre émis en 1980 ne représentait que 0,08 yuans, mais aujourd’hui, le même timbre coûte 12 000 yuans (1 748 dollars). Les timbres sont devenus un véritable investissement. les timbres ne perdront pas leur valeur, du moins pas pendant ma vie ».

Mais ces dernières années, Zhao, un de ses amis, et de nombreux autres collectionneurs de timbres ont rencontré un problème particulier: leurs enfants n’aiment pas collectionner les timbres et ne comprennent pas leur valeur. De ce fait, la prochaine génération vendra les anciennes collections de timbres des proches pour réinvestir dans l’immobilier.

Zhao et Zhang ont gagné une petite fortune grâce au commerce de timbres. Mais leur passion pour les timbres n’a jamais été portée par les profits. Ils apprécient également les œuvres artistiques peintes sur des timbres. « Mais la génération d’aujourd’hui ne comprend pas leur valeur. Ils ne s’intéressent qu’à l’immobilier », soupire Zhao.

L’article est traduit sur la base d’un rapport de Laodong Daily.(Global Time)

Zurich Asia

La prochaine vente aux enchères aura lieu les 29 et 30 septembre 2018 à HONG KONG.

Cette vente comprend 3 000 lots dans trois catalogues distincts. Le catalogue principal comprend une importante section sur l’Empire et la République de Chine, et comprend nitrament un ensemble complet de « Petits Dragons » en paire de deux. La section des zones libérées comprend de très nombreux plis de correspondances et de timbres rares.

Zurich Asia sera également présent à la foire internationale du timbre à Macao (21-24 septembre).

Salon d’automne

Le prochain salon philatélique d’automne se tiendra du 8 au 11 Novembre 2018, Porte de Champerret.

L’Association La Philatélie Chinoise sera présente avec un stand plus important que précedement.

Site internet : www.cnep.fr/

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.