Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Histoire postale de Macao

Les premiers timbres de Macao sont émis en 1884, avec comme dessin commun la « couronne portugaise » pour neuf valeurs allant de 5 à 300 reis. Plus tard, en 1884, une valeur de 80 reis est obtenue par surcharge sur la valeur de 100 reis; de 1885 à 1887, plusieurs émissions se succèdent avec des couleurs et des valeurs différentes pour suivre l’inflation y compris avec l’utilisation de timbres-fiscaux.

En 1888, une émission comporte le portrait de Luis I avec un profil en relief. Luis mourut peu de temps après, et en 1894 une nouvelle série de 12 valeurs est émise avec le portrait de Carlos I . En 1894, changement de monnaie en avos et roupies , 78 avos pour une roupie (qui deviendra 100 avos pour un pataca en 1913). En foi de quoi, les timbres non vendus sont surchargés par diverses valeurs en avos, en caractères latins et chinois, avec le mot « PROVISORIO ».

En 1898, l’impression de la série commémorative sur Vasco da Gama et une nouvelle série de dessins de Carlos sont émis en avos. Des pénuries de valeurs particulières se produisirent régulièrement de 1900 à 1910, entraînant près de 40 types de surcharges, ainsi que l’utilisation de timbres taxes pour le service régulier en surimprimant des barres oblitérantes sur les textes «PORTEADO» et «RECEBER» de ces timbres.

 Histoire post-révolutionnaire

A la suite de la révolution de 1910, le gouvernement surcharge les stocks de timbres de Carlos avec la mention «REPUBLICA» et les a expédie à Macao. En 1911, il est produit des valeurs de 2 avos et 5 avos en surimprimant la nouvelle valeur en diagonale dans les coins supérieur droit et inférieur gauche des timbres de 4 avos et 10 avos, puis en les divisant en diagonale. En 1913, il est également appliqué une surimpression « Republica » à une variété de timbres plus anciens datant de 1898.

La série Ceres de 1913 marque un tournant pour tous les territoires portugais, ajoutant jusqu’à 29 combinaisons de valeur/couleur (jusqu’à 5 patacas) jusqu’en 1924. Néanmoins, en 1915, des surcharges supplémentaires de « Republica » sont nécessaires pour les surtaxes de 1902 (elles-mêmes surimprimées sur les timbres de 1888 et de 1894). Entre 1931 et 1933, neuf valeurs moins utilisées des timbres de Ceres ont été surtaxées.

Le 1er février 1934, une nouvelle série définitive reprend une figure allégorique représentant le «Portugal» et le vaisseau amiral de São Paulo, Vasco da Gama. Ils ont été surtaxés en 1941, et huit valeurs ont été réimprimées en 1942. Les réimpressions ont été lithographiées (au lieu de typographiées comme l’étaient les impressions de 1934) sur un papier mince , grossièrement perforé.

Macao a participé à l’ édition Empire de 1938, avec 17 valeurs.

En 1948, parait une nouvelle série définitive composée de 12 valeurs avec différents dessins illustrés représentent des paysages locaux. En 1976, l’acquisition par Macau du statut de «territoire spécial» lui donna plus d’autonomie dans la gestion de la poste et, à partir de 1981, ce territoire émis diverses séries plus attrayantes concernant la géographie et la culture locales, généralement par séries de 4 à 6 dessins.

Transfert de la souveraineté


L’impact du statut de région administrative spéciale en 1999 a été un changement de l’inscription « MACAU » avec « REPÚBLICA PORTUGUESA » en petits caractères sur le timbre  à « MACAU, CHINE »

La Philatélie Chinoise pour nous écrire : philatelie.chinoise@gmail.com En cas de rupture de lien, envoyer un message à Phinoisewebmaster@gmail.com
Copyright © 2017-2018 La Philatélie Chinoise Paris Toute reproduction est soumise à autorisation Tout reproduction à titre commercial est interdite
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.