Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

LES CALENDRIERS CHINOIS 

et leurs tables de conversion de 1840 à 1949 (de la guerre de l’opium à l’avènement de la RPC) par Didier Maistre 165 pages, relié

               Présentation :

Aussi étonnant que cela paraisse, il n’existe aujourd’hui dans la littérature aucun ouvrage, pas même en anglais, qui permette  au collectionneur  au documentaliste  à l’étudiant  au sinologue de répondre à cette simple question : quelle est la date inscrite sur un document chinois ?

Par exemple :

Billet de 1 Taêl, émis le 18ème jour 7ème mois -lunaire-3ème année de Xian Feng du calendrier impérial.
Patente de commerce de 8 Mace et 3 cantarins, émise le 23ème jour 6ème mois -lunaire-27ème année de GuangXu, calendrier impérial.
Oblitération du 10ème jour 5ème mois -lunaire- de l’année jiachen, calendrier GanZhi
Oblitération du 8ème jour 6ème mois de la 42ème année de l’ère Meiji Occupation japonaise en Chine
Oblitération du 13ème jour 4ème mois de la 3ème année de l’ère Kang Teh Calendrier du Mandchoukouo

Pour identifier une date chinoise sur un document, il ne suffit pas de savoir reconnaître les chiffres; il faut avant tout savoir ce qu’ont été les différents types de calendriers utilisés en Chine pendant la période considérée, et disposer ensuite de tables de correspondance fiables, pour convertir les dates dans notre calendrier occidental.

C’est pourquoi cet ouvrage, le premier du genre sur ce sujet encore inédit, est structuré en trois parties.

Pour accéder à la totalité de cet article, consulter ce lien :
Les calendriers chinois

La Philatélie Chinoise pour nous écrire : philatelie.chinoise@gmail.com En cas de rupture de lien, envoyer un message à Phinoisewebmaster@gmail.com
Copyright © 2017-2018 La Philatélie Chinoise Paris Toute reproduction est soumise à autorisation Tout reproduction à titre commercial est interdite
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.